One Life All-In : Letter of Forgiveness

One Life All-In : Letter of Forgiveness

9 mai 2020 0 Par Huhsh

Plus de 20 ans qu’un groupe de « Posicore » à l’ancienne n’est pas venu me taquiner le pavillon. Si mes baggies Diabolik, Dc Shoes et autres Etnies sont au placard depuis longtemps les premières notes de ce Letter of Forgiveness me renvoient immédiatement à ces après-midi au skate park, à refaire le monde à grand coups de tricks. Moshpit intacrânien immédiat. Galop rythmique inarrêtable, riffs incisifs et cette voix…
Don Foose est inimitable et One Life All-In un écrin à la mesure des vocalises. C’est punk, hardcore, rapide immanquablement contagieux, et il est difficile de ne pas évoquer l’euphorie provoqué dès lors que le volume est généreux.

Totalement passé à côté de la sortie du premier EP, The A7 Session, j’ai depuis corrigé cette erreur et si le premier était déjà très bon, ce deuxième essai est, si tant est que ça soit possible, encore plus percutant et juste. Racé, mélodique, lourd Sacred Heart est un hymne à faire lever les bras en live et headbanger les cervicales les plus timides. Hey Man, fusée d’artifice d’une minute 21 secondes, une invitation au circle pit qu’un unijambiste ne saurait refuser.

86rd Dream, hommage aux débuts de The Cult, s’imbriquent à merveille dans ce six titres qu’on prend en pleine tête à la vitesse d’un 17 minutes pour panam.
Tout cet Ep est taillé pour le live. Et c’est probablement le seul reproche que je puisse lui faire, en cette période de confinement, il m’a juste donné envie de jumper.
Merci Messieurs !

https://www.facebook.com/onelifeallin/
https://onelifeallin.bandcamp.com/