Report TRIVIUM / POWER TRIP / VENOM PRISON @ BATACLAN (PARIS) – 13.04.2018

20 avril 2018 0 Par SuperAdmin
En octobre dernier Trivium sortait leur huitième opus intitulé The Sin and The Sentence (Roadrunner records), un album dans lequel le groupe retrouve tout son côté heavy et les screams de Matt Heafy (chant, guitare) qui refont leur apparition. Un cocktail détonnant acclamé par les critiques ! C’est avec ces nouveaux titres que le groupe nous rend visite dans la mythique salle du Bataclan en cette soirée de printanière.

VENOM PRISON

 

On débute les hostilités avec Venom Prison qui compte déjà quelques adeptes dans la salle qui se font rapidement remarqués par leur intense headbang ! Le groupe déchaîne une énergie qui manque parfois aux groupes de Death Metal/Hardcore malgré l’intensité du genre. Les britanniques sont menés d’une main de fer par la furie de Larissa Stupar qui galvanise la foule avec une aisance déconcertante. Petit bémol cependant sur la qualité du son qui laisse à désirer, ce dernier sature et rend certaines parties complètement assourdissantes, dommage !

 

POWER TRIP

Quelques minutes de répit pour nous avant d’accueillir Power Trip sur scène et de se prendre une vraie claque ! Visiblement très attendus par des fans les acclamant, le groupe Texan se voit réservé un sacré accueil. 45 minutes de show à grand coup de high kick et rage qui chauffe un Bataclan très réceptif ! On espère que le groupe saura transformer l’essai en revenant à Paris en tête d’affiche. 

TRIVIUM

 

Les lumières s’éteignent et Run To The Hills d’Iron Maiden retentit dans la salle, repris en choeur par l’auditoire qui est déjà bouillant ! Trivium arrive sur scène et c’est Alex Bent (batterie) qui ouvre les hostilités avec les premières notes emblématiques de The Sin and The Sentence qui déchaîne instantanément le Bataclan. Les premiers singalong de la soirée se font entendre et l’énergie est à son comble. Tout au long de la soirée, les tubes s’enchaînent, aucun album n’est laissé de côté pour le plus grand plaisir des fans de longue date !

 

Durant Throes of Perdition, la basse de Paolo Gregoletto fait des siennes et finit par ne plus fonctionner du tout. Alex, Matt et Corey (guitare) continuent à trois le set jusqu’à ce que le technicien trouve une solution à temps pour jouer Inception of the End ! Quelques minutes plus tard, c’est la guitare de Matt qui produit des sons inhabituels, ce dernier remet la faute sur le vendredi 13 et ironise sur la situation face à un auditoire qui ne manque pas d’en rire.

 

Cette première tournée européenne depuis la sortie de leur nouvel opus nous permet de découvrir en live des titres comme Betrayer dont l’intro brutale déclenche un circle pit des plus animés. Mais aussi Sever the Hand, Thrown Into the Fire, The Heart From Your Hate et Beyond Oblivion qui sont d’une efficacité remarquable ! Le groupe n’oublie néanmoins pas ses anciens albums avec des pépites comme Pull Harder on the Strings of Your Martyr, Ascendancy, Becoming the Dragon ou encore les incontournable Until the World Goes Cold et Strife ! Les fans ne manquent pas des chanter chaque solo de guitare au plus grand plaisir du groupe qui ne manque pas de s’en amuser. On déplore cependant un manque de professionnalisme de la sécurité du Bataclan qui semble débordée par quelques crowdsurfer, mal appréhendés et  réceptionnés, les personnes aux premiers rangs se prennent des coups de pieds des participants ou de coudes des agents de sécurité. Heafy se voit dans l’obligation de garder un oeil sur la situation durant plusieurs titres et doit même intervenir auprès du personnel. Un stage au Hellfest serait de mise !

 

Capsizing the Sea se fait entendre et toute la fosse s’accroupit durant cet interlude qui annonce le dernier titre de la soirée qui, une fois chanté par Matt, fait sauter la foule qui finit par lancer un pogo se transformant vite en joyeux bordel : In Waves !

 

Une soirée qui signe le début d’une nouvelle ère très prometteuse pour Trivium, on regrette de ne pas les voir à l’affiche des festivals Français cet été, mais on espère un retour à Paris qui d’après Matt était la plus dingue de toutes les dates européenne et promis il dit pas ça tout les soirs…

The Sin and The Sentence est déjà disponible.

 

Setlist : 

The Sin and the Sentence

Throes of Perdition

Betrayer

Ascendancy

Sever the Hand

Inception of the End

Until the World Goes Cold

Becoming the Dragon

Thrown Into the Fire

Strife

Caustic Are the Ties That Bind

The Heart From Your Hate

Beyond Oblivion

 

Encore :

Shattering the Skies Above

Pull harder on the Strings of Your Martyr

Capsizing the Sea

In Waves

 

 

REPORT ► Célia TEISSEIRE pour WARM TV ®©
PHOTOS ► Unkle Z Photography pour WARM TV ®©
Remerciements ► WARNER FRANCE, TRIVIUM et Le Bataclan
WARM TV – AVRIL 2018

(Pour toutes demandes concernant l’utilisation des photos, MERCI de vouloir envoyer un Message Privé sur la Page Facebook de WARM TV)

(For all requests regarding the use of photos, THANKS for sending a Private Message on the WARM TV Facebook Page, thank you)