EST-CE QUE TU SAUTES OU PAS ?

EST-CE QUE TU SAUTES OU PAS ?

1 décembre 2019 0 Par Pauline Uzan

Le samedi soir, je me prépare pour un petit fest. Le RISE BOOKING METAL FEST, qui fait sa première au Cirque Électrique. Chouette endroit pour accueillir des groupes dans la mouvance hardcore. Je ne savais pas du tout que j’allais me prendre une si grosse claque jusqu’à regretter de pas y aller le dimanche tellement c’était fou.
Une ambiance entre copains, avec un organisateur aux petits oignons.

Le samedi soir, au menu : Lugosi, Lies We sold , Ways, Leathan et Ianwill. Je connaissais deux, trois groupes de noms mais n’en avait vu aucun, surprise donc.

Here we Lugosi !

Tout d’abord Lugosi, ils commencent par une intro bien dynamique qui démonte tout. Ils montrent direct leur potentiel autant avec des instrus incroyables, qu’à la voix. Le show est vraiment théâtral, le chanteur y met tout son coeur au milieu de la foule. On alterne entre des latences, chant gras, voix claire qui file presque des frissons. Une chanson retient clairement mon attention : I Wish, qui traite d’un sujet presque universel, l’anxiété, la dépression. La voix craque presque. Nous sommes plongés dans une noirceur qui donne froid dans le dos mais une justesse incroyable et d’une intensité folle. Ce groupe mérite clairement un Zénith pour le show, les musiciens et les messages qu’ils communiquent. (et leur gentillesse après le show).

So much, Lies we sold !

Viennent ensuite Lies We Sold. Eux savent s’y prendre, tout est carré comme s’ils avaient fait ça toute leur vie avec une énergie à revendre. Leurs chansons défilent, c’est la bagarre. L’alternance entre voix claire et voix caverneuse est parfaite. D’ailleurs on ne le dit pas assez mais la voix claire d’Anthony est formidable. Que ce soit la prestation de la basse, de la guitare ou de la batterie, le tout est incroyable. Les chansons qui marquent le plus sont sans doute Hardcore Wordwild ou Broken. C’est sûr qu’ils ont un devil inside ces gars-là !On peut les retrouver le 7 décembre à Gif Sur Yvette au MJC Cyrano !

So many, Ways !

Les suivants, Ways, dont fait partie Nico (l’organisateur qu’on remerciera des milliards de fois pour cette organisation de fou) sont géniaux en live. La performance est folle, le chanteur fait la fête avec nous, danse et provoque la bagarre. Ils croient encore avoir des choses à nous prouver, mais ils l’ont déjà fait. C’est un groupe engagé qui parle d’écologie ou encore de maltraitance animale. Leur musique s’enchaîne de façon démentielle, le seul truc frustrant ? C’est que ca dure pas assez longtemps. (Quoi ? Oui j’aurais voulu un show de deux heures, au moins !). C’est un groupe à suivre de près.

Leathan, je cherche mes cervicales !

Leathan, un quatuor hardcore, ce groupe qui vient de Toulouse sait comment foutre le feu. Il fait chaud dans la salle, ça headbangue de partout. Ce groupe a un esprit punky. Dans le public c’est le bordel. Le chanteur vient nous chercher et nous fait taper du pied jusqu’à avoir des ampoules de bonheur. La chanson qui marque le plus et qui est carrément d’actualité est “Etat d’Urgence”. On les retrouvera pour les chanceux à La Cave à Rock dans leur ville natale.

L’envie d’avoir, Ianwill

La première soirée du fest se termine en beauté et en décibels avec Ianwill. Ce groupe alterne entre death metal mélodique et metalcore. La deuxième chanson nommée The Urge marque finalement le début du concert. Après une intro un peu contrastée, la faute à des micros capricieux. Nous entendons donc le premier extrait de l’album “Elements collide”.
La batterie frappe de plein fouet, la voix d’Audrey est si folle qu’elle t’envoie dans une autre galaxie.

On remercie des millions de fois Nico et Rise Booking Agency. On veut des soirées comme celles-ci tous les samedis soirs !

Il faut encourager la scène locale, faire vivre les groupes et surtout se déplacer pour les encourager. On salue aussi la présence de l’association Hardcore Cares, présente pour les droits des animaux et vendait du merch pour lutter contre la maltraitance animale.

Vivement la deuxième édition !