Chronique de Discours Idylliques de Split Brain

Chronique de Discours Idylliques de Split Brain

1 juillet 2019 0 Par Tim
Cover de “Discours Idylliques” de SPLIT BRAIN (2019)

2019 marquera la sortie du premier album des Split Brain, quintet death metal mélodique de l’Oise qui existe depuis 2006 et a déjà produit plusieurs EP au cours de ces dernières années. Produit par le label Juste une Trace, l’album Discours idylliques est un condensé de 10 titres (dont une intro et un interlude) de metal varié avec un chant en français bien maîtrisé sur le clean et la voix saturée.
Dès le déballage du CD, on se retrouve dans l’univers graphique mêlant l’imaginaire et le post-apocalyptique qui résonnera dans les textes des morceaux. Le travail sur cet aspect est très bien réalisé, le groupe a recours au même graphiste pour toutes ses productions.
Le choix du groupe a été de se tourner vers une production avec un son brut et le choix s’avère judicieux. On retrouve des sonorités de guitare influencées par le death et le metalcore suédois (In Flames et consorts). J’ai également trouvé aussi des sons proches du power metal et du heavy par moment avec une touche actuelle. Chacun aura son oreille plus sensible selon les morceaux, les similarités entre les styles du metal étant nombreuses.
43 minutes d’écoute… plusieurs fois… il faut au moins ça pour rédiger une chronique sans raconter trop de bêtises. Il y a bons nombres de subtilités dans l’album, à chaque écoute, on peut relever un détail supplémentaire. Ayant déjà abordé la voix, parlons de la partie instrumentale : la batterie est livrée avec un son direct et peu d’effets, efficace et réglée comme une horloge. Les grattes sont mises en avant légèrement au détriment de la basse par moment. On retrouve tout de même l’instrument par petites touches fort bien réalisées.

Track by track :

  • L’intro « Coulisses de la pensée » est un peu déroutante par sa fin épique mais garde une efficacité indéniable,
  • Discours idylliques, morceau éponyme de l’album qui sera mon titre phare par sa structure et sa réalisation,
  • Caste aveuglée : alternance entre rythme élevé et un pont mélodique suivi d’une reprise lourde,
  • Corps meurtri : le morceau est un peu plus linéaire comparativement au reste de l’album et le plus court (hors intro et interlude), la basse est davantage mise en avant, le titre apporte de la diversité à l’album,
  • Critique sceptique : intro avec une guitare proche de l’acoustique amplifiée, très intéressant. Timbre de voix particulier. Prise de risque fort sur ce morceau, la structure est beaucoup plus complexe. Les paroles attirent fortement l’oreille. Quelques effets présents sur ce morceau qui ajoutent à la diversité sonore,
  • Coupables inavouables : ce titre m’a moins accroché dans l’ensemble, les couplets souffrent d’un texte « trop » dense malgré la qualité de l’écriture, il y a beaucoup de bonnes choses qui devront ravir des auditeurs cependant,
  • Patience latente : interlude en guitare acoustique, oui… les guitaristes de SB savent manier du manche, cela apporte une touche mélodique supplémentaire,
  • Machine infaillible : savoir reprendre après un interlude, exercice périlleux bien maîtrisé avec démarrage agressif. Le titre où la voix est la plus efficace et maîtrisée sans contestation,
  • Violence gratuite : le morceau le plus sombre par la voix qui va parfois chercher des sonorités dans le black metal (dans le refrain) avec des alternances en clean à la limite du pop,
  • La valeur d’un homme : « qu’est ce qui fait de nous des hommes ? » une belle conclusion pour un dernier morceau qui se termine par une outro calme. L’influence scandinave ressort une nouvelle fois dans ce morceau qui est l’un des plus abouti de l’album sans contestation.

$$Le titre mention +++ : Discours idylliques
Le titre OVNI : Critique sceptique
Le titre mention bémol : Coupables inavouables
La conclusion : Split Brain réalise un très bel exercice avec ce premier album. On pouvait l’attendre après avoir découvert les précédentes autoprod du groupe. Un petit regret tout de même de ne pas disposer des paroles sur le support physique. Split Brain propose du chant en français avec des paroles qui attirent l’oreille, leur lecture pourrait apporter un plus dans l’expérience Discours Idylliques.
Ils sont un exemple de la densité et de la qualité des groupes de la région. On a désormais hâte de les voir nous proposer ce set sur scène.