“ALIVE” – EDGE OF PARADISE (EP) [CHRONIQUE]

“ALIVE” – EDGE OF PARADISE (EP) [CHRONIQUE]

4 avril 2019 0 Par Tony Reaper

Il y a des groupes que l’on connaît sur le Vieux Continent que tardivement, à notre plus grand désarroi, on découvre tel ou tel groupe en disant : “Mais bordel ! Pourquoi on ne les a pas connu avant ?!”, et c’est un peu le ressenti que j’ai en ayant découvert l’EP ALIVE du groupe américain EDGE OF PARADISE, combo crée par Margarita MONET (aucun lien de parenté prétendu avec le Peintre français) et David BATES en 2011. Ce “jeune” groupe avec ces 8 ans d’existence, a attendu 2019 pour nous délivrer cet Opus assez intéressant, comme si la Peur, Crainte était palpable dans leurs rangs..

C’est bien dommage, car il est vrai qu’en foulant pour la première fois le sol européen lors du FEMME FESTIVAL 2017 (EINDHOVEN / Pays-Bas) et avoir été en support de DELAIN récemment, il était grand temps de partir à notre encontre, notre rencontre pour cet EP sur notre continent.

Il faut dire que ALIVE est un condensé de ce que le groupe sait faire de mieux, un peu plus de 35 minutes de groove, de rythmes mais aussi une certaine retenue, se déchaînant toutefois grâce à la voix puissante de Margarita MONET, comme le démontre la 1e track, éponyme au titre de cet EP (qui est plutôt un “Short LP”, en gros une durée d’album lambda sur 5 chansons).

Rythme bien présent, mais un poil redondant dans cette première piste, il faudra un effet d’accélérateur, mais j’avoue avoir du mal à être saisi dès le départ de l’album, laissons donc la chance aux autres tracks.

 

 

En passant par DUST TO DUST qui est beaucoup plus convaincante et variée musicalement que ALIVE, qui se permets même un petit passage vocal suave comme on les aime, donnant un surplus de charme à une piste qui en avait déjà pas mal dans sa construction mélodique, ça commence à me rassurer comme le dirait l’autre !

 

 

 

 

Concernant HUMANOID, c’est dans la continuité de DUST TO DUST, j’avoue que l’effet vocal “humanoïd” de cette chanson est intéressant, mais bon sang ! POURQUOI les parties Guitare sont si en retrait par rapport à la Batterie ?Cette dernière les étouffe quasiment, alors ça possède un groove, mais c’est là, sur cette partie là qu’il faut lâcher les chevaux, allez ! Assez de gnan-gnan, au galop que diable ! 

En tout cas, SHADE OF CRAZY est d’un autre acabit fort heureusement, car ENFIN ENFIN ENFIN ça part, ça lance, la voix s’élève, parce que le côté mielleux entre nous, ça va 2 secondes, on a demandé un album de Metal, pas un Disque Revival vocal de Christina AGUILERA sans déconner ! Et ce titre fait le café, ça fonctionne, ça marche, mais qu’est-ce que ça a été poussif pour en arriver là, et c’est l’avant dernière chanson d’un EP intéressant, mais inégal pour moi, ce qui me contrarie un peu car on sent le Potentiel de ce groupe, mais pas assez exploité à sa juste valeur, dommage !

 

 

 

 

Et finir cet ersatz de découverte du groupe avec la piste sus-nommée MYSTERY, et honnêtement entre nous, cette chanson clôture bien cet opus assez difficile à démarrer, les parties instrumentales sont estompées pour laisser la place au piano de pouvoir nous emmener dans l’Univers de EOP, un Univers, je pense, beaucoup plus complet et intriguant que cet EP de moyenne facture ,même s’il a été produit par Chuck JOHNSON (KORN, SLIPKNOT etc.) et mixé par Jay RUSTON, Mike PLOTNIKOFF et Michael WAGENER. Vous allez me trouver assez dur, mais il faut savoir relever les Faiblesses pour les transformer en Force, d’où le principe de CRITIQUE CONSTRUCTIVE, vous savez les Vrais arguments qui remplacent les jolis “C’est de la merde !” qu’on a tous prononcé au moins une fois dans sa vie !

 

 

C’est sur cette piste que mon écoute se termine, une écoute intéressante, mais une Déception en moi-même, j’attends vraiment BEAUCOUP PLUS de leur album à venir, dont le clip/chanson “Face Of Fear” que vous pouvez voir ci-dessus, qui est déjà LARGEMENT meilleur que cet EP sorti trop tardivement dans nos contrées, donc Madame et Messieurs de EOP, à vous de jouer, je vous laisse me convaincre, j’attends grandement et sagement !

 

 

 

 

 

ALIVE – EDGE OF PARADISE (EP / Short LP)
Sortie EUROPE : 29 Mars 2019
© ILS/UNIVERSAL – 2019

CHANSONS NOTABLES : DUST TO DUST & SHADE OF CRAZY