“EMPATH” – DEVIN TOWNSEND [CHRONIQUE]

“EMPATH” – DEVIN TOWNSEND [CHRONIQUE]

29 mars 2019 0 Par Tony Reaper

Que dire sur cet album de DEVIN TOWNSEND, déjà présenter l’Artiste en lui-même permettra de bien commencer la chronique de cet Album, qui m’a particulièrement secoué, je dois l’admettre sans hésiter. 

DEVIN TOWNSEND, artiste, musicien, chanteur, compositeur hautement connu et reconnu par la Communauté Metal pour les extravagances musicales dont lui seul a le secret avec DEVIN TOWNSEND PROJECT, revient ici avec un Album solo intitulé EMPATH ou “Empathe” en français, qui désigne une personne qui a le don de l’Empathie, la Compréhension envers les “Autres”, au moins on pose les bases de manière claire et précise, en se demandant COMMENT ce “Génie Musical” va arriver à nous surprendre avec cet opus ?

En commençant par l’instrumentale CASTAWAY, Devin nous ouvre les portes d’une Ode à l’Humanisme, à une sorte de Spiritualité musicale, avec cette mélodie Hawaïenne teintée de 2-3 notes à sonorité spatiale comme on les aime, comme si on observait la Terre vu de l’ISS, avec douceur, calme et quiétude. Puis ce chant chorale qui vient vour accueillir les bras ouverts, vous emmenant de manière paisible pour un voyage musical que vous n’êtes pas prêts d’oublier, car la Musique est avant tout un Univers avant d’être un Art.

C’est ainsi que se lance GENESIS, tout en pureté, pour ensuite lâcher une des phrases qui me marquera de cet opus :

“If you’re saying in your mind: “You’re better off dead” ! Well, before the madness comes to claim your name : A Million years would go by..” / Si tu dis dans ton esprit : “Tu ferais mieux de mourir” ! Eh bien, avant que la Folie ne vienne clamer votre nom : Un million d’année passeraient..”

Avec des passages Blast Beats niveau batterie qui résonnent et provoquent un Big Bang Musical d’une Infinie beauté, pouvant entraîner une certaine confusion à la Première écoute, mais qui vous scotche littéralement sur place, pour vous emmener aux confins de ce que la Musique a de plus intense, vive et excitante à vous offrir !

 

 

SPIRITS WILL COLLIDE est beaucoup plus intime, mais tout aussi positif au niveau du Message, Devin l’a expliqué durant la Sortie du clip pour cette chanson (Superbe au passage, vous pouvez le voir ci-dessous), car cette chanson possède un message particulier, une sorte de chanson “Anti-Suicide” car oui, je le dis haut et fort : Le Suicide n’est PAS une Solution ! Et quel drame de voir des gens se donnaient la Mort à cause de raisons diverses et variées, car au fond de l’affaire en y réfléchissant bien, quelqu’un vous aimera toujours, votre famille, vos amis, vos proches, bref VOUS n’êtes pas SEUL ! Et cette chanson a ce Message positif, cette Bouffée d’air frais, ça fait du bien au corps et à l’esprit, quel Chef d’Oeuvre Musical, pour moi LA Piste EMBLÉMATIQUE de cet Album Exceptionnel de Virtuosité !
L’Orchestration, la Chorale, le mid-tempo de cette chanson, les envolées lyriques de Devin, la rythmique guitare, les sons d’animaux, tout est amené à ce que la chanson soit d’une Puissance Inouïe, et ça fonctionne à merveille ! SI je pouvais comparer cette chanson a un autre Hymne, ce serait “Earth Song” de Michael JACKSON, aucune similitude mais une Poutrance positive par excellence !

 

 

EVERMORE démarre plus “Tambour battant” que les 3 autres pistes, mais elle se calme vite pour reprendre un Lyrisme assez fantastique, une voie ouverte sur la Spiritualité, pour repartir sur un train d’enfer niveau batterie ! Petit combo batterie/clavier qui amène un groove progressif fort distrayant qu’on écoute avec plaisir et attention. La répétition des riffs entre chaque couplet fait insister encore et encore plus cette impression de virtuosité, oui je répète souvent ce mot mais on ne le dit jamais assez ! Cette chanson se finit sur un Feu d’artifice de Metal, du growl, du rythme, du son lourd comme on l’aime, la Gravité on aime, on connaît et on en redemande !

 

 

 

 

Je passerai volontairement sur SPRITE qui est du même acabit que les pistes précédentes pour me concentrer sur HEAR ME qui est LA TRACK LOUUUUURDE de l’Album ! Là, on oublie le côté Doux, Spirituel de l’album et on rentre dans le BRUTAL, quelle Chanson, quelle Intensité, quelle Lourdeur, quel RAMDAM de toute Beauté ! Les 6 minutes 30 les plus intenses de votre Vie, pas de répit, pas de repos, même le Clavier qui s’emballe à partir de la 4e Minute déchaîne les Enfers sur cette Terre, pour un calme assez volatile de quelques secondes qui vous replonge aussitôt dans un Méandre de Fureur, pour repartir finalement vers un ascendant Lyrique qui clôture une piste qui ne laissera clairement pas insensible les plus “froids” d’entre nous ! L’avez-vous entendu ? Car moi oui, le Message est bien passé , 5 sur 5 ! 

On arrive déjà vers la fin de cet Album Titanesque j’ose le dire, qu’on arrive sur WHY?, piste assez surprenante, avec sa sonorité un peu “Tchaikosvkienne” genre “Casse Noisette”, “Pierre et le Loup”, cette construction musicale pourrait clairement être une chanson de Disney, car on y retrouve un peu cette mélodie, cette influence innocente. Bon, on enlève les petits growls qui surgissent par-ci, par-là, parce que bon, j’avoue que j’ai éclaté de rire à chaque écoute quand cela surgit en mode “Coucou, je growle sur la chanson”. Track super intéressante dans son développement, dans sa construction, il y a de la Mélodie, de la construction, de l’Intelligence, les envolées des cuivres donnent un ton solennel à une piste foutrement bien amenée, qui s’écoute tout seul, du Miel pour les Oreilles, Bravissimo Maestro TOWNSEND ! 

On arrive à l’antépénultième chanson de l’album : BORDERLANDS ! Aucun rapport avec la saga de jeux vidéos, mais quand même 11 MINUTES de Classique, de groove, de Lyrisme encore, pour amener dans tout ce que le Progressif peut offrir à la Musique ! Ce petit Riff de guitare à 2min50, mais quel Régal sans déconner, ma tête bougeait automatiquement car c’était tellement prévisible dans un sens, mais tellement bon ce groove, cette énergie dégagée, vraiment, vous ne voyez aucunement les 11 minutes passées, car c’est un Début de Symphonie inachevée, mais j’adorerai voir Devin TOWNSEND dans cet exercice, même si pour moi, cet album est un Opéra d’Humanisme à lui tout seul, franchement si vous n’avez pas envie d’écouter ne serait-ce qu’une seule chanson de cet album, je crois que je ne pourrais plus rien faire pour vous très honnêtement !

REQUIEM, avant-dernière piste de cet Opus ô combien Précieux ! Vous savez ce qu’est un Requiem, sinon je vous le dit rapido ! Un Requiem : Messe faites juste avant un Enterrement, une sorte de “Derniers Souvenirs” si vous préférez, et je ne peux que vous dire de l’écouter, vous allez me dire : “Mais tu vas nous le dire sans arrêt ?!” OUI ! Car là, j’avoue que je n’ai pas de mots assez forts pour décrire cet album, tellement il est surprenant, envoûtant, extasiant, bref du Génie quoi !

On clôture sur SINGULARITY qui ouvre avec des sonorités me rappelant un peu le film “Rencontre du 3e Type” de Spielberg, si vous écoutez la chanson, vous comprendrez mieux cette référénce. S’ensuit un Devin apaisé, guitare acoustique/voix qui vous ramène sur Terre, durant ces 23 MINUTES ET 33 SECONDES de Musique, car oui, cette Piste est un récapitulatif Final de cet album, de la Douceur, de l’Humanisme, de l’envolée, du Lyrisme, du Groove, du Lyrisme, du Spectacle Auditif, du Gros Son, de la Lourdeur, bref c’est BEAU, BEAU, BEAU, et encore BEAU ! Des passages au banjo, en passant par le Progressif, l’Agressif, du Blast Beat à outrance qu’on en peut plus niveau de la nuque tellement elle prends chère dans ce rythme démoniaque, pour finir dans un Éclat Musical total, qui se terminera par un silence sacré, comme si rien n’avait existé, comme si nous n’avions rien écouté, comme si le Big Bang mélodique que l’on s’est pris pendant 1H14 n’était que le fruit de notre âme, notre imagination exacerbée par un Monde qui sombre dans un Marasme ambiant et quotidien..

 

 

EMPATH est une Ode, une Symphonie à ce que la Musique a de plus sacré, l’Humain, l’Émotion, la capacité à exacerber nos ressentis pour les retranscrire, transposer en mélodie, en riffs, en chanson. Devin TOWNSEND avait fait un Pari avec cet album, ayant investi la quasi totalité de ses deniers personnels dans cet oeuvre, et bien, cher Devin, le “Pari” est plus que réussit ! Encore un Immense Bravo, car il y a fort bien longtemps que je n’avais pas été aussi ému, envoûté, déstabilisé par une Oeuvre Musicale, quelle Pièce, quel Chef d’Oeuvre, un MASTERPIECE à avoir ABSOLUMENT ! Merci pour ces 1H14 de Musique, l’Humanité en ressort grandi, merci d’exister en tant qu’Artiste car dans ce monde ultra-aseptisé, négatif.. Cet album est d’une Positivité, d’un Bien-Être, d’une telle Force que je ne peux que m’incliner et dire BRAVO Maître TOWNSEND, vous avez ENCORE réussi ! 

 

 

 

EMPATH – DEVIN TOWNSEND

Sortie : 29 Mars 2019
© HevyDevy / InsideOut Music – 2019

CHANSONS NOTABLES : TOUTES !