Sweet Needles / Fallen States / Pop Evil – Le Trabendo – 20/02/2019

Sweet Needles / Fallen States / Pop Evil – Le Trabendo – 20/02/2019

25 mars 2019 0 Par FredKrueger

Groupe faisant carton aux Etats-Unis, Pop Evil était de retour en France en ce mois de février et si leur côte est au beau fixe de l’autre côté de l’atlantique, il faut croire que le groupe a encore du mal à se faire apprécier par le public français. Retour sur cette soirée un peu étrange :

La soirée a commencé avec les gagnants d’un concours permettant d’ouvrir la soirée et c’est donc aux Sweet Needles de venir se présenter pour la petite demi-heure leur étant réservée. Le groupe parisien a la lourde tâche de jouer devant une salle presque vide et un son médiocre mais ce n’est pas cela qui semble les freiner, de plus, le public présent semble avoir apprécié leur set varié allant du glam rock au metal stoner et vu leur performance il est bien dommage que si peu de personnes aient été présentes pour assister à cela.

C’est au tour de The Fallen State de prendre place sur scène. La formation britannique étant déjà bien habituée à ouvrir pour des groupes tels que Halestorm ou Black Stone Cherry n’aura aucun problème à s’approprier l’espace leur étant réservé. Dans un style très Rock U.S, le groupe a enchaîné les titres entraînants et restants facilement en tête. Pour un groupe n’ayant pas encore sorti d’album (le premier à paraître en ce mois d’avril), The Fallen State semble déjà avoir une petite fanbase en France. Tout comme pour le groupe précédent, le manque de personnes dans la salle et le son n’étant toujours pas mieux est fort regrettable mais ce n’est que partie remise pour ce groupe que l’on reverra rapidement par chez nous.

Après un dernier passage à la Maroquinerie il y a 4 ans déjà, c’est avec ambition que Pop Evil revient en France pour se présenter au Trabendo et défendre son nouvel album.

Une salle à peine remplie à moitié, c’est dans ce contexte que le groupe arrive sur une scène vide de décorations et d’amplis, pas même d’enceintes de retours. Il ne faut que quelques secondes pour se rendre compte que le son sera encore pire que sur les deux groupes précédents, de plus, les membres du groupe sont loin d’être au top de leur forme à l’exception de Matt DiRito qui enchainera les aller-retours d’un côté à l’autre de la scène entre ses moments de back-vocals. Si le fait que Hayley ou bien Dave soient malades impacte peu la propreté de leur performance, c’est bien le cas de Leigh Kakaty qui permet de se rendre compte que le set va être long à « endurer ». Malgré une setlist pleine de hits, l’ambiance du show ne décollera jamais et même si les trois premiers rangs trouveront un peu d’énergie à communiquer avec le groupe afin de les soutenir, le reste de la salle restera statique d’un bout à l’autre de cette performance décevante.

Il ne reste qu’a espérer que pour leur prochain passage, Pop Evil soient en forme et jouent dans une salle plus adaptée à leur notoriété en France. Leur passage en première partie de Five Finger Death Punch au Bataclan restant sans aucun doute leur meilleur show dans l’hexagone, il est à croire que le meilleur reste à venir pour ce quintet du Michigan.

Nos remerciements à Replica Promotion pour cette opportunité.
©Textes : Fred Krueger.
©Photos : Adeline L.Janovicz.