Volker / Moonskin / Lynn @ Le Klub, Paris – 09/02/2019

Volker / Moonskin / Lynn @ Le Klub, Paris – 09/02/2019

14 février 2019 0 Par Céline Leclere

Le Samedi 09 Février, à Paris, il n’y avait pas de quoi s’ennuyer au regard de tous les concerts programmés sur la capitale. Cependant, j’ai décidé d’aller au Klub pour assister à la release party de Volker organisée par MusikÖ_Eye, groupe que nous avions déjà interviewé quelques mois auparavant.

 

Lynn

Lynn est né de l’obscurité et de la froideur, entre cris, tortures et chants provocateurs, compositions lourdes, brutales et mélodiques.

Ce groupe français de dark rock, dark metal et cold metal a ouvert la soirée au Klub et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont tout déchiré et ont plongé la salle au cœur de l’atmosphère gothique de la soirée.

La voix puissante de la chanteuse a su séduire les esprits les plus téméraires : que cela soit en termes de chant clair avec un léger cassé très rock ou bien en termes de chant saturé, elle a su conquérir mon cœur.

Les riffs de guitare, tantôt lourds, tantôt mélodiques, ont su nous plonger dans un monde rempli d’ombres et de personnages étranges, un monde plongé dans le surnaturel et la douleur.

 

Moonskin

Moonskin est un groupe français composé musiciens expérimentés, unis pour créer une musique puissante et mélodique, inspirée par le heavy metal et les atmosphères sombres du doom. Au niveau des paroles, le groupe se concentre sur la poésie sombre et les contes fantastiques des XVIIIème et XIXème siècles.

Avant que le concert ne débute, nous remarquons déjà la belle mise en scène : des bougies sont allumées au sol, le pied du micro est un squelette entouré de feuilles…

Puis, quatre individus drapés de noir montent sur scène, le visage peint de la même couleur. Une femme, portant une cape violette, un masque squelettique et une lanterne à la main, les rejoint : elle nous envoûte de sa voix et nous ensorcellerait presque, nous invitant à la rejoindre dans son monde magique.

Tout est calculé : sa bouteille d’eau ressemble à une fiole de potion, l’encens, le crâne de buffle, la cape avec les guirlandes de lumière… Cela m’a rappelé la mise-en-scène de Powerwolf et Behemoth : on ne peut qu’applaudir devant un tel souci du détail.

La chanteuse est allée chercher le public, allant même jusqu’à descendre dans la fosse pour headbanger avec eux et ça, on aime !

Volker

VOUS CROYEZ AUX FANTÔMES ?! C’est la nuit et Volker débarque avec un mélange de rock/horreur moderne. Née de la coalition des métallurgistes extrêmes et de la frontwoman Jen Nyx, inspirée par de vieux films d’horreur et fantastiques, Volker s’enracine musicalement dans les années d’or du rock, horror-punk et du grunge. Après avoir sorti un EP acclamé fin 2015, Volker a sorti son premier album « DEAD DOLL » au printemps 2017, avec des hits tels que « Black Sunday » ou « Raven » … Appelant les sorcières et les esprits, Volker a dévoilé un nouvel album intitulé « TASTE OF THE DEAD » le 08 Février dernier et fêtait donc sa release party au Klub le lendemain.

Que dire de plus si ce n’est que Volker est une véritable bombe d’adrénaline sur scène ? Franchement, je n’ai pas pu résister à plonger en plein cœur du pit : Volker a su me transmettre son énergie et me transporter dans son univers, loin des tracas quotidiens.

Jen Nyx, la chanteuse, est une véritable pile électrique : elle bougeait dans tous les sens, allait chercher le public, avec un scream si puissant qu’il serait capable de réveiller les morts.

Une setlist un peu trop courte à mon goût (45 minutes) mais fort heureusement, nous allons pouvoir les retrouver le 13 Avril au MusikÖ_Eye Fest à Crosne.