RENCONTRE AVEC PATRICE VIGIER DE SUMMER STORM [INTERVIEW]

RENCONTRE AVEC PATRICE VIGIER DE SUMMER STORM [INTERVIEW]

22 novembre 2018 0 Par Tony Reaper

Erwan a rencontré, il y a quelques semaines de cela, à l’Anticafé en plein centre-ville de PARIS, MONSIEUR Patrice VIGIER, Fondateur de la Marque de guitare VIGIER ! Mais ce sujet n’était pas à l’ordre du Jour, car il l’a rencontré pour parler de SUMMER STORM, le groupe qu’il a fondé et dont le 1er album, sobrement intitulé “First” est sorti le 28 Septembre dernier en Auto-Production !

Patrice Vigier. ©photo : Thomas Cordereix.


WARM :Tout d’abord, Bonjour à tous, c’est Erwan, je suis avec Patrice VIGIER pour la sortie de “FIRST”, 1er album de SUMMER STORM, sorti en Septembre dernier !
Ça fait quand même des années que j’entends parler de toi, mon ancien guitariste était un fan Inconditionnel, il y a 20 ans en arrière donc je pense qu’il joue encore aujourd’hui.. 
Donc on est là pour parler de cet Instant T, avec ton nouveau projet de groupe “SUMMER STORM”, est-ce que tu peux nous expliquer comment ça s’est lancé ? Qu’est-ce qui t’a donné l’idée de créer SUMMER STORM, et nous faire un petit résumé de toute cette aventure, et de tout ce qui est en train de se mettre en route ?

 

Patrice VIGIER : C’est pas passé de blanc à noir, de noir à blanc, c’est un long process, c’est à dire que j’ai consacré ma carrière à faire des guitares,  j’étais vraiment concentré sur ce projet là, pour la musique même si ce que je faisais pour la guitare (en tant que luthier), c’était pour la musique, mais c’était impossible avec un trop plein de travail durant des dizaines d’années. J’ai commencé à remettre le pied dedans, dans un groupe de reprises/covers qui s’appelait “The Rockbuster“. A l’époque, j’ai essayé avec ROCKBUSTERS, de faire des compos, mais bon ils n’étaient pas branché, donc voilà je passe à autre chose, mais j’ai toujours eu ça et j’ai commencé à l’époque j’avais fait 2 morceaux qui sont dans l’album d’ailleurs ! Puis un jour, j’ai dit non, j’ai trop envie, il faut, parce que ma passion c’est la musique, c’est juste la continuité, si je fais des guitares c’est parce que j’aime la musique !
Donc j’ai pris mes vacances d’été et au lieu d’aller en vacances, je suis resté à la maison, en commençant à composer l’album, et je me suis dit : “Je vais faire l’album, sur 3-4 semaines tranquilos !” Tu parles ! [Rires]
J’ai fait 3 titres et c’est tout, d’ailleurs parmi ces 3, il y avait “Summer Storm“, un titre que j’adore sur cet album ! Mais au final, c’était plus long que ça ! Et puis après mon dilemme, c’était de concilier la fabrication des guitares, où je sais que je fais les guitares qui figurent parmi les meilleurs du monde, et ce projet qui est un projet récent, où je dois faire toutes mes preuve.
J’ai mes petits complexes aussi, et j’avais peur que ce projet soit trop amateur par rapport à ce que je fais en tant que fabricant de guitare, donc j’étais très embarrassé. Et un jour, j’en parle à Pascal MULOT, (AnimalSatan’s Joker), qui joue sur VIGIER depuis longtemps, on discute, puis je lui parle de ça, je parle de mon projet de musique, et il me dit : “Mais Patrice, faut le faire, c’est génial ! Ça m’intéresse, fais-moi écouter !”, ensuite il me dit : “Ouais je veux faire parti de ce projet c’est super ! Je vais en parler à Aurélien, (Aurélien Ouzoulias – MÖRGLBL, Zuul Fx), pour la batterie !”, qui a très vite accepté, mais j’ai rajouté comme quoi je ne voulais pas d’album instrumental ! Je veux faire un album “Chanté”, parce que ce sont mes “Racines”, parce que déjà moi, j’aime pas parler tout le temps. Je n’ai pas tout le temps envie de faire de la guitare non plus, l’axe principal, le personnage principal du groupe, c’est le chanteur et le chant ! Donc Pascal me dit comme quoi il allait en parler avec Renaud HANTSON, et qu’il allait lui demander de faire un titre ! Et il appelle devant moi Renaud, et Renaud dit : “Ah bah oui VIGIER je connais ! Mon premier Bassiste jouait sur une VIGIER,  bon le pauvre est décédé d’une Overdose, mais voilà VIGIER ça a une place spéciale dans mon coeur, donc pas de problème je ferai un titre !”, et au final, il a fait l’album ! C’est Pascal qui a fédéré tout le monde, qui a été le catalyseur du projet en fait, je lui dois beaucoup parce que sans lui, je serai peut-être encore en train de me dire “J’y vais, j’y vais pas, j’y vais, j’y vais pas !”

WARM : Finalement le tout n’aurait pas abouti, s’il n’y avait pas eu ce petit coup de main, voir ce coup de pied au cul  par rapport à un manque de confiance que tu avais finalement !

Patrice VIGIER : Ah mais c’est un Grand Coup de main même ! C’est totalement indéniable ! Je ne serai pas allé voir Aurél en lui demandant s’il voulait bien être batteur du projet, et en plus Renaud, je ne le connaissais pas avant !

 

WARM : Effectivement ! C’est vrai que lorsque l’on nous présente la chose, quand on nous dit : “Patrice VIGIER a fondé un groupe qui s’appelle SUMMER STORM, et ils viennent de sortir leur 1er album !”, on aurait plus tendance à croire au 1er abord qu’il s’agirait d’une sorte d’album style “Guitar Hero” tu vois !  Ce qui n’est pas du tout le cas, car on est dans un registre “Rock Classique/Classic Rock” avec une tendance “Progressive”, qu’est-ce qui t’as inspiré ? Qui sont les groupes ou les influences que tu as essayé de mettre dans ce disque là ?!

Patrice VIGIER : Si j’ai des influences, je sais que j’en ai c’est obligé, mais c’est pas conscient, quand je fais la musique, je la fais d’instinct, je n’intellectualise pas du tout ce que je fais !

 

WARM : D’accord ! Donc c’est vraiment ce qui ressort, et tout ce qui t’as influencé par tout ce qui t’as bercé auparavant !

P.V : Je suis dans un autre état quand  je compose, je suis dans un autre monde ! Mes influences, elles sont principalement dans les années 70, c’est évident ! Mais voilà, si c’est pas conscient, il y a un des morceaux qui s’appelle “Natural Born Lover“, à cette époque-là, j’étais dans Mozart ! Et avant que Renaud pose ses paroles dessus, la chanson s’appelait “Mozart Killed“, voilà je ne m’en cachais pas ! Maintenant, on peut dire que c’est une autre influence, mais le pauvre Mozart, j’ai du prendre qu’un soupçon, quelque bribes, car c’est un compositeur de génie ! (rires)

WARM : Alors le Projet de ce groupe, on ne se la cache pas, c’est de percer à l’international, là où des groupes français n’existent pas dans ce registre musical ! 

P.V : (réfléchit) J’ai, j’ai honte de dire ça, parce que c’est vaaaachement prétentieux, mais je le souhaite, pas que pour SUMMER STORM, mais aussi pour que la Musique Française sorte de l’Hexagone ! Il y  a quelques groupes qui sortent du Pays, comme par exemple Aurél’ avec MÖRGLBL, ce groupe joue sur tous les continents. Mais c’est difficile, mais oui, je vois pas que la France,  j’aime mon pays, c’est indéniable, mes guitares, je les ai toujours faites en France, et je sais bien le message que je veux faire passer ! J’adore l’Amérique, c’est pas un problème ! C’est juste que le monde, bah il est ouvert, il y a des gens qui savent faire plein de choses partout dans le monde, et j’ai envie que la musique française, avec nos sensibilités, aille en dehors de l’Hexagone. Maintenant ça va être difficile hein ! Il faudra d’abord que ça marche ici, moi je le pense, ça aidera !

WARM : Oui tout à fait, je pense que musicalement, il y a largement la place pour que ce projet réussisse ! Parce que j’ai vraiment accroché, et pourtant j’ai été bercé par des registres plutôt “violents” (N.B : Erwan étant un GRAND FAN de Hardcore/HxC si vous préférez) que ça habituellement ! Mais oui, très honnêtement, j’ai vraiment accroché à cet album pour te le dire franchement !
Alors j’ai particulièrement hâte de voir cela sur scène, il y a quand même un plan, qui est plus que “Bien Défini” dans ta tête, donc il y a ce 1er album qui est sorti le 28 Septembre qui s’appelle “First”, le 2e qui est en cours d’écriture, et qui doit sortir en 2019 ! Et la 3e Production, c’est déjà le DVD ou CD Live, où tu annonces que ce Live se déroulera dans un lieu que tu estimes, pour toi, prestigieux sur Paris ! Est-ce que tu as déjà des idées pour le lieu ?

P.V  : Je sais déjà où !

WARM : Ah tu sais déjà où ?! Est-ce qu’on peut être informé de cela ?!

P.V : NON ! [Rires] Non mais en plus, je ne sais pas si ça se fera, parce que ce sont des projets, mais après ce sera en fonction de la réponse du public ! Est-ce qu’on arrivera à convaincre, à amener du public ? Ça je ne le sais pas encore, c’est encore trop tôt pour le dire ! Mais si on a pas de public.. Je sais que l’album est bien, il est professionnel, niveau composition, j’ai vraiment beaucoup travaillé, et être amené à travailler avec Pascal, Aurel et Renaud, c’est top ! Mais si les gens aiment pas, évidemment, ça va être un petit peu plus compliqué..

WARM : Je comprends très bien ! Alors j’avais une petite interrogation, mais COMMENT on fait pour concilier 4 emplois du temps différents ? Car vous avez quand même des occupations personnelles et professionnelles assez chargées en dehors de SUMMER STORM !

P.V : Alors pour l’album, j’ai tout composé, l’album était composé, j’ai donné à Aurel les parties “Batterie” à faire, ensuite Pascal a fait ses Basses,  puis Renaud a eu le package, et il a adapté son chant par rapport à l’album tel qu’il était !
C’est vraiment parfait, parce qu’il n’y a pas eu d’échange réellement, c’est une formule qui me va bien, et qui va bien en général, Renaud et moi, on a vraiment des fortes personnalités, je suis pas sûr que si on commence à discuter le bout de gras pour le morceau machin, on va pas perdre le “Focus” qu’est la musique, et dévier sur autre chose. C’est comme ça, et c’est le hasard qui fait cela, l’album je l’avais composé, et quand Pascal a commencé à réunir tout le monde, chacun est venu et a apporté sa touche voilà !

WARM : Pour le 2ème, le processus sera exactement le même ?

P.V : C’est le même, c’est le même que le 1er ! En plus, c’est plus souple, parce que comme tu dis, on est occupés !
Il y a l’Aspect “Occupation” en ce qui me concerne pour la compo’ ! Je veux être prêt quand je suis sur un morceau, j’ai pas envie de me forcer et donc j’attends le moment où je suis dedans ! Il y a des moments où c’est pas possible, actuellement je suis sur un morceau, ça fait 3 mois que j’attends. C’est un Riff qui est assez simple, mais il faut jouer avec l’intention, et si tu as pas l’intention, ça sonne pas !

WARM : J’imagine quand même l’envie de présenter tout ça sur scène ! Est-ce qu’il y a déjà quelques pistes sur d’éventuelles live à venir ? Dans un futur proche ?

P.V : J’espère qu’on pourra faire des scènes de qualité, avec le son, avec un vrai spectacle et tout ! Maintenant, comme je le disais, il faut attendre d’avoir un public, parce qu’on a pas de public ! On cherche encore un Manager pour s’occuper de nous, donc tout ça est en train de se mettre en place, ça dépendra de comment sera reçu l’album ! Ça ne dépends pas de nous-mêmes à partir de maintenant..

WARM : Tu as lancé la Marque VIGIER en 1980, on est en 2018 aujourd’hui ! Tu as vu passer des centaines, et des centaines, et des centaines de guitaristes ! Comment est-ce que tu vois cette Nouvelle Génération de Guitaristes ? Est-ce qu’il y en a quelques uns qui ont attiré ton attention ?

P.V : C’est toujours difficile de parler des guitaristes, mais je peux parler juste en général. Alors en général, la “Tendance” que je sens aujourd’hui c’est vraiment le retour au passé ! Et moi, en tant que Fabricant.. c’est pas du tout mon kiff !
En tant que fabricant, moi ce qui m’intéresse, c’est d’avancer, de chercher des nouvelles choses etc.  Et là aujourd’hui, tout le monde joue de la “Vieille” musique avec des vieux instruments, ça me fait chier quoi.. [Rires] Je te le dis franchement !
Donc ça, c’est une “Partie” de la musique aujourd’hui, assez majoritaire, maintenant, on a toujours des groupes comme Sons Of Apollo,  MÖRGLBL, ou les groupes de Renaud (SATAN JOKERS, FURIOUS ZOO) qui avancent, voilà ma réponse.

WARM :  Écoute, en tout cas, merci beaucoup pour le temps que tu nous as consacré !

P.V : Bah merci à toi d’être venu ! [Rires] J’ai besoin de toi hein !

WARM : Bah à très bientôt, c’était un vrai Plaisir, une bonne fin d’après-midi et une bonne continuation ! 

P.V : Merci, merci ! Merci encore à toi d’être venu !

INTERVIEW : Erwan MEUNIER
RETRANSCRIPTION ÉCRITE : Anthony SALOMON
REMERCIEMENTS : Patrice VIGIER, SUMMER STORM, DOOWEET, L’ANTICAFÉ (PARIS)
TOUTES LES INFOS (ALBUM, NEWS etc.) SUR SUMMER STORM, CLIQUEZ ► ICI