5 CHANSONS MÉCONNUES DE QUEEN, CAR IL N’Y A PAS QUE “BOHEMIAN RHAPSODY” DANS LA VIE

5 CHANSONS MÉCONNUES DE QUEEN, CAR IL N’Y A PAS QUE “BOHEMIAN RHAPSODY” DANS LA VIE

30 octobre 2018 0 Par Tony Reaper

Comme vous le savez tous, “Bohemian Rhapsody” sort demain dans les salles françaises, et le 2 Novembre dans le Monde, film qui a eu son Avant-Première au Grand Rex, le 28 Octobre dernier.
Beaucoup de fans de Rock, de Hard Rock, ou de Metal ont déjà chanté, que dis-je HURLER à tue-tête “BOHEMIAN RHAPSODY”, le très “Stadiesque” (oui oui je viens d’inventer le terme) “WE WILL ROCK YOU” (composé par Bryan May), ou encore “Don’t Stop Me Now”, que la plupart ont découvert grâce à une “Animation Google” (oui oui je parle bien de toi, petit chenapan !), mais laissez-moi vous présenter 3 chansons de QUEEN que vous ne connaissez pas ou très peu, et qui prouvent que QUEEN est un groupe qui inspire et qui parlaient déjà de thème d’actualité, il y a plus de 30 ans de cela !

 

1. “INNUENDO” / ALBUM ► INNUENDO (1991)

 

Considéré à tort ou à raison, comme le “2e Bohemian Rhapsody” du groupe par nombre de fans, “Innuendo” (qui signifie Insinuation, Allusion en Anglais), prends pour thématique : “Le choix d’être ce que l’on est”, d’être Libre, dans un Monde, une époque où on jugeait d’après les races, les couleurs ou encore les croyances (ça n’a pas vraiment trop changé depuis 27 ans, MÊME SI certaines choses ont changé entre-temps, soulignons-le). Je vous cite un extrait de couplet (la traduction vous est offerte) !
Cette chose est l’Ode à la Tolérance, à la LIBERTÉ des Individus, et pour ça, dans une époque où le Ciel s’assombrit, je ne pouvais que la remettre en lumière pour les Générations actuelles, ou les Gens ne connaissant pas cette Piste Symbolique du groupe ! Et que dire de ce mélange de Sonorités, qui jongle, tour à tour, entre le Rock, le Flamenco, l’Opéra et le Heavy Metal ! Juste Splendide !

You can be anything you want to be   / Tu peux être tout ce que tu veux                             
Just turn yourself into anything you think that you could ever be / Tourne-toi simplement vers ce que tu crois pouvoir être
 Be free with your tempo be free be free / Sois libre, suis ton rythme, sois libre, sois libre 
Surrender your ego be free be free to yourself / Abandonne ton égo et sois libre, sois libre


2. HAMMER TO FALL / ALBUM ► THE WORKS (1984)

 

S’il y a bien un groupe qui peut parler de la “Mort”, de la “Peur de mourir” (oui oui c’est très gai comme ambiance) c’est bien QUEEN ! Dans “Hammer To Fall”, le groupe exprime ici la “Volonté de vivre” et de “Se Laisser Vivre” car un jour ou l’autre, bah on sera tous.. morts ! Et oui, au cas où vous n’auriez pas encore relevé, on naît, on vit ET.. on meurt, si si je vous l’assure ! C’est même dit par Bryan MAY lui-même, qui exprimait en 2004 que le “Hammer” dans “Hammer To Fall” désignait bel et bien “La Faucheuse” qui était à l’oeuvre et faisait son boulot.
Evidemment, dans cet album “The Works” sorti en 1984, on peut retrouver des tubes comme “Radio Ga Ga” ou le Célébrissime “I Want To Break Free” (toi aussi tu as eu l’image de Freddie MERCURY qui passait l’aspirateur, avoue-le), mais là, on s’attarde sur un sujet aux antipodes de ce que je citais auparavant. Car quelque soit votre condition sociale, votre richesse monétaire ou d’âme, désolé mais on y passera tous (le plus tard possible évidemment, cela va de soi), et pour preuve, petit extrait d’un couplet de la chanson qui démontre mon propos.

Rich or poor or famous / Riche, pauvre ou célèbre
For your truth it’s all the same (oh no oh no) / Pour ta vérité, c’est la même chose (oh non oh non)
Lock your door, the rain is pouring / Ferme ta porte, il pleut à verse
Through your window pane (oh no) / Par la fenêtre (oh non)
Baby now your struggle’s all in vain / Bébé, maintenant la lutte est vaine

 

3. FAT BOTTOMED GIRLS / ALBUM ► JAZZ (1978)

 

Il y a 40 ans, le 10 Novembre 1978, sortait l’album “JAZZ”, qui, à défaut d’être le plus “reconnu” des albums de QUEEN, comporte des petites pépites en matière de chansons. Avec des titres comme “Don’t Stop Me Now”, “Bicycle Race” ou encore le très Rock “Let Me Entertain You”, la chanson “Fat Bottomed Girls” est une piste qui mets en avant les Dames charnues, plus précisément (dans le titre) les “Femmes aux Grosses Fesses”, ce n’est pas moi qui le dit, c’est le titre lui-même ! Se moquant de la Beauté, du Style et des Standards de mode pour les Femmes de l’époque, on peut démontrer que cette chanson pourrait être un Hymne à la lutte Anti-Grossophobie (mais si les Gens qui ont peur d’autres gens car ils sont GROS, tu sais, 20 ou 30kg de plus, ça pourrait limite les faire entrer dans le casting pour le Manoir de Paris, tellement les Gros sont flippants !).
Mais dans cette chanson, Freddie MERCURY exprime ici que seul ces charmantes dames, car ce sont ces mêmes Ladies qui lui procurent le même plaisir, qui font ressortir le “Bad Boy” qui est en lui, alors qu’il n’était qu’un “Skinny Lad” (pauvre puceau si tu préfères). Et comme au-dessus, je te mets un petit extrait de la chanson qui appuie mon propos, et qui te permettra, si toi aussi tu as des complexes de poids, à pouvoir les régler et à vivre avec.

I’ve been singing with my band / J’ai chanté avec mon groupe
Across the wire across the land / A travers le pays
I’ve seen every blue eyed floozy on the way / J’ai vu toutes ces admiratrices faciles
But their beauty and their style  / Mais leur beauté et leur style
Went kind of smooth after a while / Deviennent sans valeurs après quelques temps
Take me to them lovely ladies every time / Me ramenant chaque fois à ces charmantes dames

4. BREAKTHRU / ALBUM ► THE MIRACLE (1989)

 

Je vous ai parlé des albums “INNUENDO”, “JAZZ” ou encore “THE WORKS”, parlons maintenant d’un album plus “contrasté”, un album que j’ai plus ou moins apprécié de QUEEN, il s’agit de “THE MIRACLE”, sorti en 1989, 2 ans avant “INNUENDO”, cet opus où figure notamment “I Want It All”, qui – à mon grand regret – est une des seules pistes “potables” de cet album avec Invisible Man” et “Breakthru” dont je vais vous parler, pas plus tard que maintenant !
“BREAKTHRU” qui dans la langue de Shakespeare signifie “Percée”, raconte ici l’histoire d’un Homme captivé, envoûté, conquis d’Amour pour une Femme, et qui va tenter une dernière “Percée” pour conquérir son coeur malgré les tracas, les doutes, “douleurs” dont il est victime.
Niveau son, on est plutôt sur une Musique typique Année 80, mélange de New Wave, de Rock qui donne un excellent contraste à ce titre, méconnu ou plutôt injustement reconnu à sa Juste Valeur ! Après, je ne vais pas vous faire une leçon de Rock, de Musique, mais ce titre possède et illustre parfaitement le Parfait mélange où le Rock, le Synthé et l’Electro peuvent rendre excellement (musique électro sur-utilisée de nos jours je trouve et qui enlève une certaine authenticité pour ma part, c’est mon avis).

Breakthru, these barriers of pain / Percer, ces barrières de la douleur
Breakthru, to the sunshine from the rain / Percer, les rayons de soleil a travers la pluie
Make my feelings known towards you/ Je te fais connaître mes sentiments envers toi
Turn my heart inside and out for you nowJe tourne mon coeur a l’intérieur et en dehors de toi maintenant
Somehow,D’une manière ou d’une autre
I have to make this final breakthru / Il faut que je fasse cette dernière percée
Now ! / Maintenant !

5. TENEMENT FUNSTER / ALBUM ► SHEER HEART ATTACK (1974)

Evidemment, QUEEN au chant c’est Freddie MERCURY, mais il ne faut en aucun cas oublier Bryan MAY (Guitare), John DEACON (Basse) et Roger TAYLOR (batterie), en rappelant que c’est lui derrière les “GALLILEOOOO” de “Bohemian Rhapsody” pour information !
Et on va s’attarder sur Roger TAYLOR d’ailleurs, car il a chanté aussi dans et pour QUEEN, avec en exemple concret “Tenement Funster”, issu de l’album “SHEER HEART ATTACK” où se trouve les chansons comme “Killer Queen”, “Stone Cold Crazy” ou encore “In The Laps Of The Gods”, opus sorti en 1974, soit 1 an avant l’Album Apogée qu’est “A Night At The Opera” (et oui, il n’y a pas que Max CAVALERA qui sortait 1 album tous les ans).
“Tenement Funster” signifie “Funeste Immeuble”/”Sinistre Immeuble” (Funster étant la contraction du mot “Funester”, qui veut dire “Rendre quelque chose funeste, lugubre”, et “Tenement” est un terme pour dire HLM), et bien, on paraît croire à une drôle d’ambiance, mais elle exprime ici la vie d’un Rockeur qui veut tout bonnement réussir à vivre de sa musique, sortir de ce marasme qu’est son quotidien en tant que jeune musicien, pauvre et fou !
Donc un bon Rock bien bluesy, avec un solo de guitare bien senti, et des choeurs limite gospel, on arrive à imaginer cette “lourde” atmosphère décrite ici, pour exprimer ce que c’est de vouloir vivre de sa Musique, de sa Passion, mais qu’on est sans cesse confronter à la Réalité, qui sonne ici comme une Pesanteur assez sinistre.

I like the good things in life / J’aime les bonnes choses de la vie
But most of the best things ain’t free / Mais la plupart de ces bonnes choses ne sont pas gratuites
It’s the same situation just cuts like a knife / Et cette situation ça te coupe comme un couteau
When you’re young and you’re poor and you’re crazy / Quand tu es jeune et tu es pauvre et tu es fou
Young and you’re crazy… / Jeune et tu es fou…

J’espère que vous appréciez ces 5 découvertes ou RE-découvertes concernant QUEEN, car évidemment il s’agit d’un groupe Légendaire, Mythique, et je ne pouvais pas passer l’occasion de vous faire découvrir ce genre de chansons, qui malheureusement sont trop souvent éclipsés par la Notoriété des Tubes, des Hits, alors qu’elles sont l’Essence même des albums, je vous invite aussi à aller écouter “Tie Your Mother Down”, “Somebody To Love”, “Fight From The Inside” ou encore “Coming Soon” qui sont des pistes à vraiment écouter, si vous ne connaissez pas ! Et n’oubliez pas, partagez autour de vous, faites vous plaisir,  comme le dirait la chanson..

 

THE SHOW MUST GO ON !