AVATAR + HELLZAPOPPIN @ LE SPLENDID (LILLE) – 15.03.2018 [REPORT PHOTO]

22 mars 2018 0 Par Tony Reaper

Suite à des soucis de circulation (merci les embouteillages Lillois..) nous n’avons pas été en mesure de vous fournir les Photos du Show Lillois de OLD KERRY MCKEE ! Nous nous excusons de cette gêne occasionnée.

– Le mot « dingue » n’a jamais trouvé meilleure illustration qu’en cette soirée du 15 mars 2018 au Splendid de Lille. Lorsqu’on nous parle de « Freak Show », c’est-à-dire de « spectacle de monstres », on repense à ces cirques ambulants du passé où l’on pouvait apercevoir à travers une vitre un homme de petite taille ou encore un homme-tronc. Ce genre de spectacle est aujourd’hui très rare, et pourtant … Le Hellzapoppin Circus Sideshow l’a fait ! – On n’en croit pas ses yeux. Nous avons devant nous un véritable « Freak Show ».

Tout commence par une bande son sortie des années 30. On aperçoit courir un peu partout un homme-femme au sourcil parfaitement dessiné et vêtu simplement d’une culotte à froufrous et de cache-tétons. Le show commence, et là, c’est la claque. Entre l’homme qui suspend tout et rien à ses paupières et à son nez, le mi-homme qui marche sur du verre au son de Motörhead et l’homme nain qui avale un ballon de baudruche tout rond, on n’a plus le temps de souffler. Le public est plongé dans un univers terrifiant tout en étant très amusant. – « Hellzapoppin », ce nom n’a pas été choisi par hasard. Assez méconnu en France, ce film inspiré d’une comédie musicale de Broadway connaît un certain succès aux USA. Sorti en 1941, réalisé par Henry C. Potter, il s’apparente à une « comédie burlesque », d’où cette inspiration du spectacle dont il est ici question.

Mais pourquoi ce show a-t-il eu autant de succès ? Bien sûr grave à son originalité, mais aussi car ce n’était pas un concert, mais un spectacle qui donnait le ton pour le reste de la soirée. Dans le milieu de la musique, on a l’habitude des concerts en deux ou trois parties avec une dite « première partie » et un « guest ». Ici c’est totalement différent et la surprise n’en est que plus grande et plus intense. On s’accroche, on en veut toujours plus. – Il n’y a pas d’autre mot pour décrire ce pur moment de folie car il faut le voir pour y croire. Faut-il y aller ? Oserons-nous ? La question ne se pose même pas.

Avatar est un groupe qui, lorsqu’on l’écoute en studio, promet de tout donner en live. Et ceux qui vivent cette expérience ne sont, en général, pas déçus. – C’est en tout cas ce que dégageait l’ambiance ce soir là: entre la mise en scène et la prestance du groupe, le moment ne pouvait être que parfait. Les couleurs comme le rouge, le noir et l’or attirent l’œil, l’organisation de la scène malgré l’espace réduit impressionne. Le début du show est à la fois drôle et spectaculaire: un grand drapeau est hissé devant les instruments avec écrit dessus une sorte d’ode au roi, nous entraînant à chanter durant l’introduction « Glory to our king ». Et nous, public, on aime ça !

Le concert commence et nous offre ce que l’on attendait. Un mélange de spectacle et de musique mettant en scène Jonas Jarlsby, le guitariste, comme étant « notre roi », avec des accessoires assez kitsch comme une couronne dorée ou encore un grand trône. – Le groupe nous offre un voyage à travers ce qu’est Avatar. Il est très difficile d’expliquer la puissance musicale et vocale dont ont fait preuve les membres. Avatar est un groupe unique, et même si on connaît les morceaux, leurs albums, leur identité, on les redécouvre sur scène. On assiste à des choses auxquelles on s’attendait – par exemple le jeu de scène du chanteur – mais on découvre aussi beaucoup. Pas de spoil, à vous de voir !

En conclusion pour ce court texte, nous pouvons dire que ce fut une soirée complète, sans pause, un pur plaisir pour les yeux et oreilles. On aurait aimé que ça ne s’arrête jamais, que tous les concerts et spectacles se déroulent de cette manière, on aimerait prendre ce genre de claque tous les jours. Avatar est un groupe en croissance, qui devient meilleur de jour en jour et le public le lui rend bien. Rien à dire de plus, c’est un groupe qu’il faut voir, sans modération aucune.

 

HELLZAPOPPIN CIRCUS SIDESHOW

 

AVATAR

 

Report par Josépha CALMELS pour WARM TV ©
Crédits Photos ► © Marie Carion pour WARM TV © 

Remerciements ► REPLICA PROMOTION / A GAUCHE DE LA LUNE PRODUCTIONS / CENTURY MEDIA RECORDS & LE SPLENDID LILLE

(Pour toutes utilisations externes au média, merci d’envoyer un Message Privé sur la Page Facebook de WARM TV s’il vous plaît)